Skip to Content

Mois : janvier 2017

Quelques règles de sécurité sur un circuit auto

janvier 5, 2017 • location

Il n’est pas nécessaire d’avoir un supercar pour pouvoir conduire sur circuit auto. Vous pouvez très bien utiliser votre propre voiture afin de tester ce qu’elle a dans le ventre. Mais quelques règles s’imposent pour éviter les risques.

Vous pouvez trouver divers types de circuits automobiles pour tester les performances de votre véhicule. Il est tout à fait possible de les identifier en vous repérant à l’aide de votre GPS automobile. D’ailleurs, l’auto radio gps vous permettra de programmer le meilleur trajet pour accéder à votre circuit préféré.

Cela dit, il faut noter que les circuits pour les compétitions internationales ne sont pas prévus pour les débutants. Ils sont généralement aménagés pour recevoir les véhicules hyperperformants. Pour votre véhicule donc, mieux vaut privilégier les circuits disposant de pistes conçus pour l’apprentissage, le plaisir et la vitesse.

Même si vous ne comptez pas rouler à très vive allure, il faut faire un bon préparatif de votre auto. Certes, vous n’aurez sûrement pas besoin d’un arceau de sécurité, mais vous devez réaliser plusieurs vérifications des éléments de votre automobile :

  • Les freins : C’est le premier élément que vous devez vérifier. Faites une vérification auprès de professionnels auto pour garantir une bonne fiabilité des freins.
  • Les roues : Les pneus garantissent une bonne adhérence sur la piste. Ainsi, il faut que vos roues ne soient pas trop usées.
  • Les amortisseurs : Les amortisseurs garantissent non seulement votre confort, mais également votre sécurité.
  • Les liquides : Tous les fluides utilisés pour le véhicule doivent être à niveau adapté. En d’autres termes, vérifiez le niveau des liquides de frein, de l’eau, de l’huile boite, de l’huile moteur, etc.

Contrairement aux idées reçues, vous ne devez jamais faire le plein de carburant puisque les bouchons de réservoir ne conservent pas toujours leur étanchéité durant les phases d’accélération musclée.

Pilote aguerri ou conducteur du dimanche, les règles de sécurité sont toujours les mêmes. En d’autres termes, munissez-vous des équipements de sécurité adéquats. Le casque (un casque pour moto peut suffire) est un élément indispensable sur un circuit amateur. Veuillez aussi porter un vêtement à manche longue pour prévenir les éclats de verre en cas d’accident. Vous pouvez même porter une combinaison pour pilote si vous voulez assurer totalement votre sécurité.

Si c’est la première fois que vous roulez sur circuit, ce n’est pas la peine de faire le meilleur temps. Familiarisez-vous avec la conduite sur piste en apprenant à bien gérer la vitesse, les pédales, etc. Faites quelques tours de piste en roulant à allure modérée. Cela vous permettra non seulement de chauffer vos pneus, mais aussi de mieux connaître la piste. Après quelques tours, vous pouvez augmenter progressivement la cadence.

Même si vous avez fait plusieurs tours de piste, il reste encore beaucoup de choses à apprendre :

  • À chaque fois que vous roulez, regardez dans le rétroviseur pour voir si d’autres pilotes vont vous dépasser.
  • S’il y a un pilote plus rapide et qui veut vous dépasser, cédez le passage lorsque vous constatez que vous ne pouvez pas le distancer.
  • Avant d’arriver au bout d’une ligne droite, levez le pied et n’hésitez surtout pas à freiner pour éviter de quitter la piste.
  • Abordez prudemment chaque virage pour éviter les risques.
  • Essayez d’observer les pilotes les plus expérimentés pour apprendre les bons gestes dans chaque situation.
  • Dès que vous entendez ou remarquez une anomalie, revenez immédiatement au stand pour vérification.

Après votre tour de circuit, revérifiez votre auto pour s’assurer qu’il n’y a aucune pièce usée ou défaillante. Remettez en marche votre GPS pour rentrer chez vous ou pour programmer un nouvel itinéraire pour un nouveau circuit.

Categories: Audio